Safeshops : les acheteurs en ligne sont moins pressés si le service est durable

Safeshops : les acheteurs en ligne sont moins pressés si le service est durable

9 septembre 2021

La moitié des acheteurs en ligne belges achètent plus que l'année dernière; un tiers achète en ligne tous les jours ou toutes les semaines. Cette tendance croissante va de pair avec une plus grande attention portée à la durabilité : non seulement en termes d'emballage, mais aussi en termes de transport. 72 % des acheteurs en ligne sont prêts à attendre plus longtemps pour des livraisons plus durables. C'est ce que l'on peut lire dans la 5e édition de l'enquête belge sur les achats en ligne.

Safeshops.be présente les résultats de son « Enquête sur l’acheteur belge en ligne »* pour la cinquième année consécutive. Cette enquête, réalisée par Why5Research à la demande de Safeshops.be, évalue le comportement d’achat en ligne des consommateurs belges.

Une croissance en ligne continue, même après le coronavirus

L’impact de la crise du coronavirus se reflète clairement dans les résultats. Près de la moitié (48 %) des participants ont acheté davantage en ligne qu’en 2019. 30 % des consommateurs en ligne (20 % en 2020) ont ainsi passé une commande chaque semaine ou chaque jour. Certains l’ont même fait plus d’une fois par jour. Selon toute attente, cette tendance à la hausse se poursuivra après la crise de la covid. Près de 7 consommateurs sur 10 pensent également qu’ils maintiendront un même niveau d’achat l’an prochain. 25 % affirment même qu’ils achèteront davantage en ligne à l’avenir.

La Belgian Online Shopper Survey fait également le point sur d’autres éléments qui intéressent les acheteurs en ligne. Pour la première fois, les consommateurs en ligne sont d’abord préoccupés par la protection de leurs données. C’est un fait remarquable. Plus de la moitié des personnes interrogées (54 %) déclarent ainsi que le respect de la vie privée est leur principale préoccupation, avant même la livraison de leur colis en bon état ou la qualité du produit commandé.

La durabilité, mais pas à tout prix

« La durabilité fait désormais partie intégrante du paysage de l’e-commerce. Pour 45 % des acheteurs en ligne, une « bonne » boutique en ligne doit y prêter attention. Notre enquête montre que les consommateurs associent principalement la durabilité à l’emballage », explique Greet Dekocker, Managing Director SafeShops.be.

En matière de durabilité, les participants à l’enquête pensent que les boutiques en ligne devraient se concentrer sur les points suivants : l’utilisation de matériaux d’emballage respectueux de l’environnement (41 %), un mode d’emballage efficace (40 %) et le recyclage des produits (38 %).

Un quart des personnes interrogées seraient prêtes à payer plus pour des produits durables. 33 % ne le souhaitent pas et 42 % disent qu’ils n’ont pas d’opinion à ce sujet. Autre fait notable, les plus de 50 ans sont plus réticents à payer davantage pour des produits durables. Dans cette catégorie, seuls 9 % se montrent disposés à le faire, contre 32 % parmi les plus jeunes générations (18-30 ans et 31-50 ans). Celles-ci sont prêtes à payer un supplément pour des produits durables.

Le coût est un facteur déterminant lorsqu’il s’agit de la livraison ou du transport. 57 % optent pour une livraison moins chère, sans porter attention à la durabilité. 72 % des consommateurs accepteraient toutefois une livraison plus tardive de leur colis si celle-ci est opérée de manière durable.

>> Téléchargez l'étude ici

Concernant le Belgian Online Shopper Survey: Menée en avril 2021 par Why5Research. La Belgian Online Shopper Survey se base sur les expériences et les opinions d’un échantillon représentatif de consommateurs en ligne. Partenaires : bpost, SAP BeLux, Itsme.

Mots clés:

Website created and supported by Starring Jane & Procurios
Fermer