Analyse : quel est l'impact de la crise du coronavirus sur les ventes et le chiffre d'affaires ?

Analyse : quel est l'impact de la crise du coronavirus sur les ventes et le chiffre d'affaires ?

10 août 2020

Près de 2 entrepreneurs sur 3 ont subi un impact négatif sur leur chiffre d'affaires au cours des deux premiers mois de la crise du coronavirus, contre 40 % des entrepreneurs au cours de la période mai-juin. Pour 1 entrepreneur sur 3, le mois de juin a été un bon mois pour le chiffre d'affaires. Les projets de commerce électronique et de développement web sont les plus importants parmi les entreprises numériques.

C'est ce que montre l'analyse du FeWeb Corona Impact Barometer, une enquête périodique menée auprès d'agences, de freelances et d'autres prestataires de services du secteur digital pour mesurer l'impact de la crise du coronavirus. Au total, 442 chefs d'entreprise ont participé aux 9 enquêtes, soit une moyenne de 50 chefs d'entreprise par étude. Cette enquête a été réalisée avec le soutien de Sitemanager.

Suite aux échanges que la FeWeb a eu avec les entrepreneurs du secteur digital (agences, freelances et autres services en digital) dans les FeWeb eXperience Labs "Digital Agencies" et les webinaires, des questionnaires d'enquêtes ont été élaborés afin d'offrir ainsi un point de repère quant à l'évolution des ventes, du chiffre d'affaires et des opérations commerciales. Par ailleurs nous regardons également vers l'avenir à travers quelques prévisions.

Dans cet article, nous examinons en particulier l'impact sur les ventes et le chiffre d'affaires. À cette fin, nous avons examiné le pipeline des ventes et l'évolution du chiffre d'affaires à court terme.

Le fait que la fermeture de mars-avril aurait un impact sérieux sur le pipeline des ventes et le chiffre d'affaires était prévisible. Pour objectiver cela, nous avons interrogé les fournisseurs de services numériques sur l'évolution des réunions de vente des dernière semaines et de la période à venir, ainsi que sur l'évolution des devis envoyés et approuvés. L'enquête demandait également l'évolution du chiffre d'affaires au cours de la période écoulée (d'abord hebdomadaire puis mensuelle).

Les réunions de vente sont en légère hausse par rapport à mai

Au cours des premières semaines de la période du lockdown, près de 80 % des chefs d'entreprise interrogés ont confirmé une baisse, voire une forte baisse, du nombre de contacts et de réunions de vente. Après la fin du lockdown, ce pourcentage est tombé juste en dessous de 50 %. Chaque crise offre également des opportunités : certaines entreprises (en particulier celles qui se concentrent sur le commerce électronique) ont connu une augmentation du nombre de contacts commerciaux et d'offres approuvées.

On constate la même tendance pour les réunions de vente et les contacts dans la période à venir.

Plus de nouveaux projets pour 1 entreprise digitale sur 3 dans la période post-lockdown

On observe une tendance similaire en ce qui concerne le nombre d'offres envoyées : 75% des entreprises confirment une baisse, voire une forte baisse, au cours de la période mars-avril, pour passer à 40% à partir de mai. 45% des entreprises ont connu une forte augmentation du nombre d'appels d'offres envoyés en mai, qui est tombé à 26% en juin.

Nous constatons la même tendance dans les devis approuvés : jusqu'à 65% de moins de devis approuvés en mars-avril pour tomber à 40%. En mai et juin, 30 % des prestataires de services ont connu une augmentation du nombre d'appels d'offres approuvés.

Le mois de juin permet à un entrepreneur sur trois de réaliser un chiffre d'affaires plus élevé

Près de 2 entrepreneurs sur 3 ont subi un impact négatif sur leur chiffre d'affaires au cours des deux premiers mois de la crise du coronavirus, contre 40 % des entrepreneurs au cours de la période mai-juin. Pour 1 entrepreneur sur 3, le mois de juin a été un bon mois pour le chiffre d'affaires.

En termes de chiffre d'affaires, 1 entrepreneur sur 3 en moyenne a été "business as usual" entre mars et juillet. Cela concerne probablement les engagements pour les projets en cours où il n'est pas exclu qu'il y ait encore un impact négatif à long terme. Traditionnellement, le secteur connaît une augmentation annuelle du chiffre d'affaires, le statu quo pouvant être interprété comme un déclin.

Les projets de commerce électronique et de développement du web s'avèrent être les plus importants

Bien qu'une entreprise sur trois n'ait pas signalé d'augmentation du nombre de projets, deux participants sur trois ont indiqué que certaines catégories augmentent dans la période qui suit le lockdown. Il est logique que les projets de commerce électronique soient en hausse, mais il est quelque peu surprenant que le développement des sites web ait également bénéficié de la tendance digitale. Il s'agit peut-être de projets dont l'approbation a été reportée de quelques semaines en raison de la crise du coronavirus.

Après le premier choc de la crise, les entreprises ont investi massivement dans leur stratégie digitale, selon les chiffres de juin. Au cours de ces premiers mois, le support et le service à la clientèle étaient encore en phase de croissance, mais ils ont été abandonnés en juin.

Mots clés:

Website created and supported by Starring Jane & Procurios
Fermer