Dans quelle mesure les PME belges sont-elles numériques ?

Dans quelle mesure les PME belges sont-elles numériques ?

18 décembre 2020

L’utilisation du Big Data, l’Internet des Objets, la communication digitale (via un site internet ou par l’entremise de réseaux sociaux), le commerce électronique, la gestion numérisée de l’entreprise, la facturation électronique, la sécurisation des données, l’utilisation de la blockchain, l’intelligence artificielle etc. font tous partie du processus de digitalisation.

Les PME se révèlent pourtant moins promptes que les grandes entreprises à intégrer ces innovations digitales. Elles n’y voient souvent pas directement l’avantage qu’elles en retireraient, ou se heurtent à des obstacles que des entreprises de plus grande taille surmontent plus facilement, tels que les coûts, le besoin de financement, le manque de temps, de connaissance ou encore de personnel qualifié.

Ordinateur et connexion internet

En 2019, toutes les petites et moyennes entreprises de plus de 50 employés utilisent un ordinateur, contre seulement 95,1 % des micro-entreprises. De même, plus de 99 % des entreprises occupant entre 10 et 249 travailleurs ont un accès à internet, contre 93 % des micro-entreprises. Les connexions haut débit fixes ou mobiles sont moins répandues dans les entreprises de petite taille. Le haut débit est présent auprès de 87,6 % des micro-entreprises, 96,4 % des petites entreprises et 97,8 % des moyennes entreprises.

Spécialistes TIC

54,9 % des entreprises de taille moyenne  emploient des spécialistes en TIC ou ont essayé d’en recruter en 2019. Ce chiffre baisse de manière significative pour les entreprises avec 10 à 49 travailleurs (22,7 %) et celles employant 2 à 9 travailleurs (10,5 %).

Site web

Malgré l’importance croissante pour les entreprises d’être présentes sur internet et de proposer à leurs clients des possibilités de commandes et d’achats en ligne, les PME sont loin d’avoir toutes franchi ce cap. En 2019, si 94,1 % des entreprises de taille moyenne disposaient d’un site web, seulement 27,7 % d’entre elles disposaient d’un site permettant d’effectuer des commandes ou réservations en ligne. Ces chiffres sont nettement inférieurs pour les micro-entreprises , puisque seules 61,1 % d’entre elles disposent d’un site internet, et à peine 17,2 % ont un site qui permet de commander ou réserver par internet. Les entreprises employant de 10 à 49 travailleurs occupent une position intermédiaire.

Ventes

17,9 % des micro-entreprises déclarent avoir reçu des commandes via un site internet ou des applications mobiles en 2019, contre 23,7 % des petites entreprises et 25,1 % des moyennes entreprises .

2,6 % des micro-entreprises annoncent réaliser plus de 50 % de leur chiffre d’affaires grâce à des ventes par site internet ou applications mobiles, contre 3,7 % des petites entreprises et 3,8 % des moyennes entreprises.

Environ un cinquième des entreprises de taille moyenne (50 à 249 employés) vendent via un site internet ou des applications auprès de consommateurs privés (B2C) et la même proportion auprès d’autres entreprises (B2B) ou d’autorités publiques (B2G). Les entreprises de taille plus modestes sont par contre davantage présentes sur le marché digital B2C (21,7 % et 17,4 % des petites entreprises et micro-entreprises respectivement) qu’auprès d’autres entreprises ou des autorités publiques (18,3 % et 11,9 % des petites entreprises et micro-entreprises respectivement).

En outre, les entreprises de 2 à 9 travailleurs réalisent plus de 10 % de leur chiffre d’affaires en ligne via le commerce B2C. Pour les PME de plus de 10 travailleurs, il s’agit de moins de 2 % du chiffre d’affaires environ. Concernant le commerce électronique B2B et B2G, ce sont les entreprises de taille moyenne qui réalisent la plus grosse partie de leur chiffre d’affaires dans ce secteur : 6,2 % pour les entreprises de taille moyenne, contre 3,1 % et 2,1 % pour les petites entreprises et micro-entreprises respectivement.

 

Concernant ces chiffres

Les données renseignées sur cette page sont issues de l’enquête sur l’utilisation des TIC et de l’e-commerce dans les entreprises réalisée annuellement par Statistics Belgium, la Direction générale Statistique du SPF Economie. En tant qu’Office belge de statistique, Statistics Belgium collecte, produit et diffuse des chiffres sur l'économie, la société et le territoire belges.

L’échantillon se limite aux entreprises qui emploient au minimum 2 travailleurs. L’ensemble des secteurs d’activité économiques sont analysés à l’exception de l’agriculture, l’administration publique, les activités des ménages en tant qu’employeurs et les activités extraterritoriales (respectivement les sections A, O, T et U selon le code NACE rév. 2.). Les données relatives aux micro-entreprises concernent donc des entreprises de 2 à 9 travailleurs pour cette section spécifique.

Mots clés:

Website created and supported by Starring Jane & Procurios
Fermer