Que nous a apporté le ministre de l'Agenda numérique ?

Que nous a apporté le ministre de l'Agenda numérique ?

15 mars 2019

Il y a cinq ans, la FeWeb a lancé sa campagne pour un ministre des affaires numériques avec un programme d'action bien défini. Après tout, jusque-là, le "numérique" n'était pas à l'ordre du jour politique. D'autres organisations ont soutenu à contrecœur notre proposition et le monde politique nous a également écoutés. Le résultat fut un ministre de l'Agenda numérique (Alexander De Croo) qui organisa autour de lui un groupe de réflexion d'experts sous le nom de Digital Minds. Cette semaine, le ministre de l'Agenda numérique (Philip De Backer depuis début 2019) a dirigé la dernière réunion Digital Minds. Il est grand temps de faire une analyse et de regarder vers l'avenir.

La FeWeb, est-elle satisfait ?

Dans l'ensemble, chez FeWeb, nous sommes très satisfaits. Notre campagne pour la nomination d'un ministre des affaires numériques nous a donné un ministre passionné de l'Agenda numérique avec un plan d'action concret. Le programme d'action de la FeWeb a été largement inclus dans ce plan et surtout a été réalisé. Pourtant, nous avons besoin de plus d'un ministre de l'Agenda numérique pour transformer nos entreprises et le gouvernement. L'ambition pour les prochaines élections réside dans un gouvernement numérique, où chaque ministre et son programme sont conscients de l'importance du " numérique " et fournissent également le budget nécessaire.

Notre analyse de 5 ans de politique

Le programme d'action de la FeWeb comportait 7 objectifs concrets pour le secteur numérique. Certains objectifs concernent les compétences régionales, mais nous constatons que le ministre fédéral a également pris des initiatives dans ce domaine. Pour chaque point du document de la FeWeb, des bulletpoints indiquent les réalisations du ministre de l'Agenda numérique.

1. Innovation

Soutenir l'entrepreneuriat numérique et l'innovation numérique en facilitant la recherche et le développement.

  • Législation sur les données ouvertes : utiliser les données pour le développement de produits
  • Digital Act : communication papier et électronique au même niveau
  • Brevets : déduction fiscale des revenus d'innovation étendue aux logiciels
  • AI 4 Belgique : nouvelle plateforme de partage des connaissances et des initiatives

Soutenir la promotion des entreprises numériques belges en Belgique et à l'étranger.

  • Roadshow du Ministre de l'Agenda numérique

2. L'éducation

Intégrer des cours numériques et informatiques dans les programmes d'études afin d'initier les jeunes aux technologies innovantes et numériques dès leur plus jeune âge et de leur permettre de mettre immédiatement ces connaissances à profit sur le marché du travail.

  • Création du Fonds de compétences Digital Belgium
  • Lancement de BeCode pour apprendre aux jeunes défavorisés à encoder.
  • Investir dans la formation qualitative et pratique en collaboration avec des associations professionnelles telles que la FeWeb.
  • Lancement de BeCentral en tant que centre d'apprentissage numérique (y compris l'Atelier numérique de Google).

3. Sensibilisation

Sensibiliser les entreprises à la manière de gérer les stratégies, les applications et la communication numériques de manière réfléchie.

Sensibiliser les consommateurs à la nécessité de surfer et d'acheter en toute sécurité.

  • La FeWeb a collaboré avec le ministre de la Consommation (p. ex. Influencer Guidelines).

Donner l'exemple en tant que gouvernement dans le domaine de la durabilité et de l'éthique

4. L'esprit d'entreprise

Aider les entreprises en croissance du secteur numérique qui développent des activités de capital-risque et créent des emplois en Belgique, en collaboration avec le secteur financier.

  • Introduction d'une déduction d'investissement numérique supplémentaire de 13,5 % (au profit du client) pour la cybersécurité et le commerce électronique.

Créer une zone franche pour les start-ups numériques, exempte de paperasserie et de taxes professionnelles dans la phase de démarrage.

  • Introduction d'un abri fiscal pour les entreprises en démarrage et à plus grande échelle.
  • Réduction des coûts d'embauche des premiers employés

Offrir une flexibilité suffisante à l'employé numérique par le biais d'une législation appropriée et en soutenant la FeWeb dans la transition de la Commission Paritaire 200 à la Commission Paritaire 227.

  • Le cabinet De Croo a soutenu la FeWeb dans la réalisation de notre représentation au sein de la Commission Paritaire 227 pour les médias audiovisuels. La FeWeb est aujourd'hui la seule association professionnelle qui représente les intérêts des entreprises du numérique et négocie avec les syndicats du secteur afin de parvenir à des conventions collectives (formation, flexibilité, etc.).

5. Législation

Avec la FeWeb, évaluer toute proposition de législation européenne, belge ou régionale ayant un impact potentiel sur le commerce numérique.

  • Mises à jour et contributions via Digital Minds, le groupe de travail sur le ministre De Croo dont FeWeb était membre.
  • Extrêmement bonne coopération avec le gouvernement De Croo sur des sujets d'actualité tels que la loi sur la conservation des données, la loi sur l'accessibilité du Web, la mise en œuvre de la directive sur la protection des données (en collaboration avec le secrétaire d'État à la vie privée).
  • En tant que membre du Conseil supérieur des indépendants et des PME, FeWeb est au courant de toutes les initiatives législatives pour lesquelles des conseils sont demandés.

6. Infrastructure

Améliorer l'infrastructure numérique dans toutes les régions du pays afin de faire de la Belgique la région la plus connectée d'Europe et ainsi offrir un accès Internet (mobile) de haute qualité et accessible.

  • Réalisation du G-Cloud

Travailler sur une offre Internet mobile performante (partout en 4G) et économique pour les entreprises et les particuliers.

  • La réalisation de la 5G n'a pas pu être prouvée.
  • Sur le classement DESI, la Belgique est en baisse de 1 place, principalement en raison des prix élevés.

Créer des zones wi-fi gratuites dans les rues à proximité des centres d'affaires et des centres commerciaux très fréquentés.

Éliminer les obstacles bureaucratiques tels que les contraintes administratives extrêmes, les permis de construire complexes et les normes environnementales irréalistes.

  • Cartographier les obstacles au développement du commerce électronique au sein de la plate-forme de commerce électronique, en mettant l'accent sur l'autorisation du travail de nuit dans le secteur du commerce électronique.

7. Coordination

Regrouper les initiatives fédérales et régionales qui stimulent l'entrepreneuriat numérique et innovateur dans un plan global.

  • Le ministre De Croo a développé un plan concret autour de 5 chantiers navals numériques dans lequel le plan d'action de la FeWeb a été presque entièrement intégré.

Désigner une personne responsable au sein du gouvernement (de préférence un ministre ou un secrétaire d'État aux affaires numériques) pour coordonner et réaliser les objectifs numériques en coopération avec le secteur et avec la FeWeb.

  • Atteint ! Remerciements au ministre De Croo (et depuis 2019 au ministre De Backer).

Mots clés:

Lire aussi

© FeWeb 2019
Website created and supported by Starring Jane & Procurios
Fermer